Monthly Archives

janvier 2020

  • Recettes Visage

    Masque visage purifiant

    masque visage purifiant

    Aujourd’hui je vous retrouve pour une nouvelle recette de masque visage purifiant! Alors oui j’ai l’air un peu débile sur la photo avec mon masque sur le visage et ma crinière qu’il faut que je lave, mais je n’ai pas trouvé d’autre moyen pour faire une jolie photo avec une si faible quantité de produit, étant donné que c’est un masque minute frais.

    Je vous avez déjà proposé une recette de masque visage purifiant au rhassoul il y a quelques mois, cependant j’ai essayé cette fois-ci d’ajouter des poudres ayurvédiques pour changer un peu, et je crois que ma peau à bien apprécié!

    Je vous conseille de faire ce masque une fois par semaine, sur peau sèche en le laissant poser une quinzaine de minutes avant de le rincer à l’eau claire et d’appliquer une crème ou une huile végétale.

    Actifs

    Rhassoul : nettoyant, purifiant et désincrustant.

    Poudre de nagarmotha : purifiante, apaisante, réparatrice et revitalisante.

    Huile essentielle d’arbre à thé : purifiante, assainit les peaux à problèmes.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de rhassoul
    • 1 cuillère à café de poudre de nagarmotha (disponible sur Aroma-Zone)
    • 3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé
    • Un peu d’eau chaude

    Recette

    1. Dans un bol (surtout pas métallique), mélangez à l’aide d’une cuillère en bois le rhassoul et la poudre de nagarmotha.
    2. Ajoutez petit à petit de l’eau chaude tout en mélangeant jusqu’à l’obtention d’une pâte facile à appliquer.
    3. Ajoutez l’huile essentielle d’arbre à thé.
    4. À utilisez de suite.

    Avez-vous aimé ce DIY de masque visage purifiant?

    Cosm’Éthiques
    masque visage purifiant

    Cosm’Éthiques

    0
  • Corps Recettes

    DIY : Gel Douche maison

    Gel douche maison

    Aujourd’hui je vous propose une recette de gel douche maison! Je venais de terminer mon savon solide et je me suis dit : pourquoi ne pas fabriquer mon propre gel douche au lieu dans acheter un?

    Les gels douches issus du commerce sont généralement remplis de perturbateurs endocriniens, et de tensions actifs très irritants (ce qui permet néanmoins d’obtenir une mousse onctueuse) comme le sodium laureth sulfate par exemple. En utilisant un savon saponifié à froid, ou en créant votre propre gel douche, vous utilisez des produits beaucoup plus respectueux pour votre peau, mais également plus respectueux pour l’environnement.

    Ni une ni deux, je me suis inspirée de quelques recettes trouvées sur Pinterest et je me suis lancée! Il sent super bon la cerise grâce à la fragrance utilisée et est très doux pour la peau! La texture ressemble un peu à une chantilly, ce qui le rend agréable à utiliser.

    Actifs

    L’huile végétale de jojoba : Adaptée à tous types de peau, elle est nourrissante, ré-équilibrante et protège de la déshydratation, sans laisser de film gras.

    Glycérine végétale : Adoucissante, humectante et hydratante, elle attire l’eau et permet donc de maintenir la teneur en eau naturelle de la peau.

    Ingrédients

    • 100 g de savon de Marseille râpé
    • 150 g d’eau
    • 15 g d’huile végétale de jojoba
    • 15 g de glycérine végétale
    • 33 gouttes de conservateur Cosgard (disponible sur Aroma-Zone)
    • Du colorant : j’ai choisi le colorant naturel rouge grenadine pour obtenir un beau rose pâle (disponible sur Aroma-Zone)
    • 35 gouttes de fragrance naturelle : j’ai choisi la fragrance Cerise exquise (disponible sur Aroma-zone)

    Recette

    1. Faites fondre le savon et l’eau dans un bol (assez grand au bain-marie). Soyez très patient, c’est un peu long!
    2. Hors du feu, ajoutez la glycérine, l’huile de jojoba, le conservateur, le colorant et la fragrance
    3. Fouettez bien le tout puis laissez la préparation prendre 15 min au réfrigérateur. Mélangez énergiquement à nouveau, la texture doit ressembler à une chantilly.
    4. À conserver jusqu’à 3 mois dans des pots hermétiques.

    Avez-vous aimé cette recette de gel douche maison?

    Cosm’Éthiques
    Gel douche maison
    0
  • Maquillage Recettes

    Highlighter maison

    Highlighter maison

    Pour changer un peu, j’avais envie de réaliser un DIY maquillage cette semaine! N’ayant jamais eu d’highlighter chez moi, je me suis dis… pourquoi ne pas essayer de faire mon propre highlighter maison?

    En réalité, j’avais une poudre libre dorée pétrochimique dans une sorte de flacon à parfum (bon dit comme ça ça ne veut rien dire, mais c’était comme une brume de paillette dorée pour le corps, que l’on m’avait offert il y a quelques temps). Sauf que ne l’utilisant jamais, je me suis dit que je pourrais l’utiliser à la place d’un mica pour avoir un highlighter d’une jolie couleur dorée!

    Cette poudre venait de chez Adopt’, je ne la recommande pas spécialement puisque ce n’est pas une marque éthique. Vous n’obtiendrez évidemment pas exactement la même couleur que moi, mais quelque chose de similaire en utilisant des micas naturels bronze, blanc, dorée… Choisissez simplement une couleur qui vous plait! Vous pouvez en trouver chez Aroma-zone, ou chez WAAM par exemple.

    Ingrédients

    • 2 cuillères à soupe d’huile végétale de jojoba
    • 1 cuillère à café de cire d’abeille blanche
    • 3 cuillère à café de mica (ou de paillette) de la couleur de votre choix

    PS : n’hésitez pas à ajuster ces proportions si vous voulez un highlighter plus ou moins pigmenté, plus ou moins crémeux.

    Recette

    1. Versez tous les ingrédients dans un bol et faites les fondre au bain-marie.
    2. Mélangez bien jusqu’à ce que ce soit entièrement fondu.
    3. Sortez le bol hors du feu, remuez et versez le tout dans un petit pot en verre.

    Avez-vous aimé ce DIY d’highlighter maison?

    Cosm’Éthiques
    Highlighter maison
    0
  • Cheveux Recettes

    Shampoing solide antipelliculaire pour cheveux bouclés

    Shampoing solide cheveux bouclés pellicules

    DIY du jour : un shampoing solide antipelliculaire, qui respecte les cuirs chevelus sensibles. Naturel, simplissime et spécialement fait pour des cheveux secs et bouclés…

    Avec le changement de saison et arrêt de la pilule = retour des pellicules! Mais cette fois-ci j’ai décidé de ne pas retourner vers les shampoings prescrits par ma dermatologue pour soigner ma dermatite séborréique (totalement bénine mais chronique et désagréable). Je me suis alors tournée vers l’huile essentielle de Palmarosa, qui en plus de sentir bon est antifongique, antibactérienne et antipelliculaire! J’avais également très envie de me fabriquer mon premier shampoing solide (écologique, dure longtemps, ne prend pas de place et est sans emballage!), alors je me suis lancée!

    J’ai été agréablement surprise par le résultat : habituée à me laver les cheveux avec seulement des poudres ayurvédiques et de l’eau depuis quelques mois, j’ai trouvé que ce shampoing solide mousse particulièrement bien! Je n’ai eu aucun problème à me démêler les cheveux après, et mes boucles l’ont beaucoup apprécié! Vous n’avez qu’à passer le shampoing sous l’eau, venir le frotter sur votre crâne, puis à procéder comme avec un shampoing normal. Après avoir rincé votre après-shampoing, pour des boucles parfaites, je vous conseille d’appliquer la chantilly bouclante sur cheveux mouillés / essorés, et à laisser sécher vos cheveux à l’air libre.

    Actifs

    Shikakaï : cette poudre ayurvédique permet de laver les cheveux et le cuir chevelu en douceur naturellement grâce à sa richesse en saponines. Elle limite la formation des pellicules, redonne brillance et force aux cheveux, tout en les démêlant et en leur donnant un toucher soyeux. Elle est également traditionnellement utilisée pour favoriser la pousse des cheveux.

    Tulsi : détoxifiante, elle apaise le cuir chevelu et aide à lutter contre les pellicules.

    Huile végétale de coco : nourrit et lisse la fibre capillaire, rend les cheveux brillants.

    Huile de brocoli : maintient l’hydration et nourrit sans alourdir, facilite le démêlage, apporte douceur et brillance aux cheveux. C’est également l’huile idéale pour les cheveux bouclés, grâce à son effet lissant qui limite les frisottis.

    Huile essentielle de Palmarosa: antifongique, antibactérienne et purifiante, c’est l’huile essentielle idéale en cas de dermite séborrhéique du cuir chevelu (ou simplement en cas de pellicules). On évite les shampoings anti-pelliculaires du commerce, ou même ceux recommandés par les dermatologues (j’en ai fait les frais) dont les premiers ingrédients sont des tensioactifs extrêmement irritants qui vont ne faire qu’empirer les choses!

    Provitamine B5 : Apaise les cuirs chevelus sensibles ou sujets à inconforts. Fortifiant capillaire : répare et fortifie le cheveu de la pointe à la racine. Embellissant capillaire : gaine les cheveux, les rend plus forts, plus brillants et plus faciles à coiffer, sans les graisser ni les alourdir.

    Ingrédients pour 100g

    • 50g de tensioactifs SCI (disponible sur Aroma-zone)
    • 15g de poudre de Shikakaï + 5 g de poudre de Tulsi
    • 10g d’eau
    • 15 ml d’huile végétale de coco + 5 ml d’huile végétale de brocoli
    • 14 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa
    • 1,7 ml de Provitamine B5

    Recette

    1. Dans un bain marie, faites fondre le tensioactif SCI avec l’eau.
    2. Lorsque les granules du SCI commencent à fondre, ajoutez les huiles végétales.
    3. Lorsque toutes les granules seront fondues, incorporez les poudres.
    4. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène, puis hors du feu ajoutez l’huile essentielle ainsi que la Provitamine B5 et mélangez.
    5. Transvasez rapidement dans des moules en silicones avant que le mélange ne durcisse, en tassant bien.
    6. Laissez sécher 48h avant de le démouler et de l’utiliser.

    Avez-vous aimé ce shampoing solide antipelliculaire pour cheveux bouclés maison?

    Cosm’Éthiques
    Shampoing solide cheveux bouclés pellicules
    0